Une étude intitulée How Video Production Affects Student Engagement: An Empirical Study of MOOC Videos (Philip J. Guo, Juho Kim, Rob Rubin) réalisée auprès de 128 000 étudiants et 862 vidéos met en evidence comment la production des vidéos éducatives affectent l’engagement des apprenants. L’engagement des apprenants est mesuré selon deux métriques principales :

Temps d’engagement : Les auteurs de l’étude utilise la durée de visionnage d’une vidéo par apprenant. Ce temps d’engagement est une métrique courante, utilisée à la fois par les plateformes grand public (Youtube) et les plateforme professionnelle (Wistia).

Participation aux exercices (post-videos quizz) : Plus d’un tiers des vidéos de l’étude sont suivies directement d’un exercice (généralement un QCM) conçu pour vérifier la compréhension du contenu de la vidéo par l’apprenant. Une participation aux exercices associés aux vidéos démontre plus d’engagement que de passer à une autre partie du cours sans y répondre.

Les 7 conseils pour les producteurs de vidéos éducatives

1. Soyez concis ! 

Probablement la recommendation la plus importante de l’étude. Les vidéos les plus courtes sont les plus engageantes car l’attention décroit rapidement au bout de 6 minutes de vidéo. Il est donc important de travailler en amont le découpage des vidéos en segments de 6 minutes maximum. Cela peut demander beaucoup de préparation pour expliquer un concept de manière succincte. Généralement, les vidéos les plus courtes sont aussi les plus engageante parce qu’elle sont mieux préparées.

2. Mixez enseignants et diapositives

Voir un enseignant parler augmente l’engagement. Les vidéos avec des incrustations de l’enseignant sur des diapositives ont de meilleurs résultats que les diapositives seules. Si vous souhaitez utiliser majoritairement des diapositives pour vos vidéos éducatives, planifier alors de filmer l’enseignant et de l’incruster en post-production à des moments opportuns de la vidéo.

3. Intimité et authenticité

Les vidéos filmées dans des cadres authentiques et informels (bureau, lieu de travail) sont parfois plus engageantes que des enregistrements en studio (derrière un pupitre). L’une des raisons invoquées est que l’apprenant à l’impression que la vidéo lui est adressée directement, plutôt qu’a une foule d’autres inconnus. Il est en revanche plus compliqué de tourner en décors réel (lumières, bruits environnants, acoustique), cela peut également rendre plus difficile l’incrustation d’animation propre et lisible et peut donner une impression de « bricolage » si cela n’est pas fait parfaitement. 

4. Dites « Oui » au Motion Design

Les tutoriaux et infographies animés sont plus engageants ques des diapositives PowerPoint ou captures d’écrans. Il est recommendé d’inclure du mouvement et des animations en Motion Design, pour par exemple souligner les étapes d’un tutoriel.

5. Dites « Non » au traditionnel

Même les vidéos de cours magistraux enregistrées en haute qualité sont moins engageantes que de courtes vidéos éditées au format MOOC. Il est donc important d’investir dans la pre-production, même si vos enseignants insistent pour enregistrer les vidéos de cours traditionnels en direct.

6. Soyez enthousiaste

Les vidéos où l’enseignant parle avec un rythme plutôt soutenu et avec entousiasme sont plus engageantes. Coacher vos enseignants pour les rendre éloquents et les rassurer sur le fait qu’il n’est pas nécessaire de parler lentement. Les apprenants peuvent toujours mettre la vidéo en pause ou revenir en arrière si besoin.

7. Distinguez cours vs didacticiels

Les vidéos de cours présentent généralement des savoirs et les didacticiels des savoirs faire. Il ressort de l’étude que les apprenants visionnent plusieurs fois les didacticiels en comparaison aux vidéos de cours. Il est donc recommender d’ajouter des marqueurs visuels pour faciliter la relecture et la navigation dans le contenu. À l’opposé, les apprenants attendent d’une vidéo de cours qu’elle soit un flux d’information clair et continu.

Vous souhaitez produire des vidéos de MOOC engageante ? Contactez-nous !

Références :

Philip J. Guo, Juho Kim, Rob Rubin : How Video Production Affects Student Engagement: An Empirical Study of MOOC Videos L & S 2014, Atlanta Georgia

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s